Partagez | 
 

 Rei Mitsutada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 64
Points : 0
MessageSujet: Rei Mitsutada   Lun 24 Avr - 17:20

Rei Mitsutada
► ID IN REAL LIFE ◄
Prénom — Rei
Nom — Mitsutada
Sexe — Masculin
Âge — 29 ans
Date de naissance — 10 Octobre
Orientation — Bisexuel
Nationalité — Japonais
► INFO BONUS ◄
Occupation/métier — Programmeur Shinki corp.
Couleur préférée — Vert
Plat préféré — Tant que ça se mange easy devant un ordi ...
Passe-temps — Travailler, la natation et les jeux-vidéo en général
Devise — just do it !
Aime — Les mmorpg, regarder des lets plays en bossant, les boissons énergétique, les LAN, Les salons de jeux vidéos, Les visual novel (Surtout ceux destinés aux adultes ... Hum), Nioh (Même s'il ne l'avouera jamais clairement)
Déteste — Les bugs, les hackers/tricheurs, qu'on lui demande de se calmer, les personnes trop hésitantes, ...

   
PHYSIQUE & Psychologie


Un dessin ou une photo serait plus simple non ? Je veux dire, les descriptions, le blabla tout ça ... C'est juste bon pour les bouquins et les Visual novel. Ah oui et pour les fanatiques de role play aussi, je les avais oubliés ceux-là. Bon ...

Je crois que ça se voit direct au premier regard mais je ne suis pas à cent pour cent Japonais. Les cheveux blonds, les yeux bleus naturellement, oui, je crois que cela trahit directement ma nature de Hafu*. Moitié asiatique de par mon père et moitié néerlandais de par ma mère, il semblerait que la génétique ait priorisé mon patrimoine européen sur ce coup-là et ce n'est pas ma taille qui dira le contraire. En effet, en voyant qu'à à peine vingt ans je dépassais déjà celle de mon père du haut de mon mètre quatre-vingt ... Si je n'avais pas quelques traits asiatiques je pense que je pourrais très facilement me faire passer pour un gaijin*. Maintenant que j'y pense, ce serait peut-être amusant de tester l'expérience une fois, il parait que les étrangers ont pas mal de succès auprès des filles.

Bon, ça c'était pour le codage de base, passons maintenant au style général du pers... de ma description. Les cheveux en pétard pour un aspect stylisé, des stretch immenses aux oreilles, une collection de lunette qui se veulent flashy par moment ainsi qu'un tatouage prenant tout le bas de mon dos, ouep on peut le dire, j'aime l'excentrisme et tant que ça me plait je me fous bien du regard des autres. Je n'y ai jamais beaucoup porté attention de toute façon. Que représente mon tatouage ? Non mais je t'en pose des questions moi ?! Ca ne te regarde pas et bon courage à celui qui voudra les voir un jour. Ouais j'assume plus trop alors qu'il reste là où il est. Bref changeons de sujet. J'en étais où ? Ah oui, le style. Pour ce qui est de mes fringues et bah ça change selon les occasions, comme tout le monde j'imagine. Comme tout bon employé de bureau, la chemise cravate est mon attirail habituel quand je vais bosser. Je ne me force pas de les porter, je trouve ça classe mais ce n'est pas ce que je définirais des plus confortables à porter. Chez moi c'est le total opposé, jeans et T-shirt de films ou de jeux en tout genre et quand je sors et bien, ça dépend de la raison je dirais. J'suis pas du genre à faire des efforts pour bêtement aller à la supérette.

Maintenant la partie chiante, la psychologie. J'aime pas me décrire sérieux, je trouve que ça fait max pompeux ou pleurnichard. J'ai du boulot qui m'attend en plus. Bon ok en regardant mon bureau il n'y a rien dessus mais quand on bosse dans les MMO, on trouve toujours quelque chose à faire ou à améliorer. Tiens, ça fait un premier point dans cette liste ça. Oui, je suis un acharné du boulot. Mon boulot c'est ma passion et je ne m'en lasse pas malgré mes longues heures à squatter les locaux. Il n'est pas rare de me voir rester tard le soir pour je cite "Terminer un truc" avant d'enchainer sur autre chose puis autre chose puis encore autre chose, ect ... Je carbure aux boissons énergisantes et au repas devant l'ordi pour me booster de toute manière. Bon, dit comme ça on dirait juste que je suis un petit rat de bureau bien gentil qui abat une montagne de boulot par jour mais il faut pas se leurrer, je ne suis pas du genre à rester calmement le cul vissé sur ma chaise. Quand un truc me saoule, je pète facilement les plombs et je ne me gène pas pour exprimer ma colère à haute voix. Mon écran est certainement le plus maltraité au monde vu le nombre de fois où je l'insulte dans un mix bizarre de néerlandais/japonais. Gare à ceux qui me demande de me calmer dans ces moment-là, il n'y a rien qui m'irrite plus et ma colère retombe rapidement sur gens si vous tentez d'intervenir.

En fait, maintenant que j'y pense ce côté colérique, que j'aime traduire par "manque de délicatesse" est une chose assez récurrente chez moi. Je suis impatient, fonceur, têtu, susceptible, souvent trop directe et j'aime particulièrement avoir le dernier mot. 'Tain, dit comme ça on pourrait croire que je suis une horreur à supporter. J'suis pas un ange certes mais quand la fatigue ne me vrille pas le cerveau j'ai aussi des bons côtés hein ! Comme je le disais plus tôt, j'ai une passion pour les jeux et j'aime bien débattre avec les gens qui ont des points de vue intéressants sur le sujet. Je suis même facilement admiratif devant un raisonnement capable de me remettre en question et ce même dans la vie de tous les jours. J'aurais peut-être du mal à l'admettre mais ça reste un bon point. Il m'arrive aussi de lâcher prise par moment, de vouloir simplement m'amuser un peu et de sortir pour faire un break dans mon planning. Ca arrive peu mais j'ai de temps en temps besoin souffler un peu hors du boulot et d'Hateshinai. Il semblerait que je sois plus amicale ces fois-là étrangement. Peut-être que, comme après mes séances de natation, j'arrive enfin à me détendre dans ces moment-là.

Histoire


J'ai l'air d'une lycéenne qui tient un journal intime peut-être ? Non mais sérieusement, gamin j'étais plus du genre à écrire des fanfic' pourrie et à dessiner des mécha dans mes cahier de cours plutôt qu'à déblatérer tout mes petits problèmes dans un carnet rose bonbon.

Parlez de ma famille et de mon enfance ? Euh ouais, si vous insistez mais je n'ai rien vécu de particulièrement trépidant.

Au niveau de la famille on va la faire courte. Je vis dans une famille de médecin et quand je dis famille je parle aussi bien de mes parents, mes grands-parents jusqu'à ma sœur ainée. J'aurais très bien pu finir de la même manière si je n'avais pas balancé un soir que la médecine et bah ... je trouvais ça chiant. Je crois que tout le monde s'en doutait un peu cela dit. Ma moyenne catastrophique en biologie tout au long de mes études illustrait bien les choses. Même s'ils auraient très certainement apprécié que je suive la tradition familiale, mes parents ne m'ont jamais obligé à suivre les mêmes études qu'eux. Ils préféraient que je fasse ce qui me semblait mieux pour moi. Cela dit j'imagine quand même qu'ils préféraient ne pas me voir avec du matériel dangereux entre les mains. C'est vrai qu'il suffisait d'un coup de stress ou d'un petit truc qui m'irrite pour que je parte complètement en vrille. Ouep, je crois qu'avec du recul, l'idée de me voir avec un scalpel entre les mains aurait pu causer des catastrophes. Et puis, quitte à charcuter des patients, je préfère le faire sur un simulateur allemand sur l'ordi, c'est plus amusant t'façon.

Bon, la famille check c'est fait, passons à ma jeunesse maintenant.

Je suis né et j'ai grandi une bonne partie de mon enfance à Yugawa, un coin paumé loin de la capitale. Je ne dirais pas que c'était la grande cambrousse agricole comme on en voit dans les anime mais c'était pas loin de la réalité. Mes parents tenaient un cabinet médical la-bas. C'était pas le truc le plus moderne ni rentable mais ça leur suffisait bien. Il s'était isolé la-bas pour le contacte humain des petites villes après tout. Et moi de mon côté ? Comment je vivais ma vie la-bas ? C'est simple à dire, je vivais simplement comme tous les autres gosses du village. J'étais déjà un petit peu agité certes mais rien d'extrême non plus. J'avais quelques amis, des notes plus ou moins dans la moyenne à l'école, quelques cassages de dents pour les p'tits cons qui s'amusaient à me traiter de norvégiens ... une enfance parfaitement calme donc.

Les choses se sont bousculées par la suite, peu avant mon entrée au collège. Tout comme ma sœur avant moi, je devais normalement rejoindre Shiokawa pour continuer mes études mais l'arrivée d'un centre médicale à deux pas de chez nous changea la donne. L'arrivée de ce centre était tout bonnement en train de mettre mes parents au chômage technique depuis son implantation alors, n'ayant pas de place pour y travailler, vous imaginez bien qu'ils n'ont pas attendu la ruine pour nous faire déménager. J'ignore encore la raison qui les a poussée à choisir Tokyo comme nouveau lieu de vie. Certes ils y connaissaient du monde et pour le boulot ce n'était pas la place ni les hôpitaux qui manquaient mais c'était bien pour le côté humain du métier qu'ils étaient partis non ? J'veux pas dire mais dans les services du centre les patients ressemble plus à des numéros qui s'enchaînent les uns après les autres. Enfin soit, quoi qu'il en soit, moi Rei Mitsutada alors âgé de douze ans, je me retrouvais paumé dans l'une des plus grandes villes du monde.

Bien qu'un peu déstabilisé au début, je pris rapidement mes marques la-bas et grâce à un nouvel ami et à un club de manga que j'avais rejoint à mon arrivée je découvris le monde du jeu vidéo. D'abord avec les bornes des salles d'arcades puis avec les consoles qui ne tardèrent pas à faire leurs apparitions un peu partout. Particulièrement fan des Rpg, j'avais déjà l'idée d'en créer un moi-même alors que je n'avais encore que quatorze ans. Bon, à l'époque c'était un peu le genre de rêve de gamin que tu balances sans même savoir si c'était possible mais c'est malgré tout cette idée qui a donné une direction à mes études et à mon plan de carrière pour plus tard. J'ai passé pas mal de temps à bosser en math, C'était utile apparemment et je perfectionnais mon anglais en cours ainsi qu'avec des jeux étrangers que j'arrivais à me procurer sur le net. Ma seconde source de motivation dans mon projet venait de ma sœur. N'allez pas croire qu'elle m'a encouragé ou quoi que ce soit. Un jour, alors que l'on déjeunait et que le sujet des études était venue sur la table je me souviens qu'elle sous-entendu un truc comme quoi je n'arriverais jamais à vivre de ça. J'aurais pu l'ignorer mais ... "Et puis quoi encore ?! J'te paris s'que tu veux que j'vais y arriver et qu'en plus je gagnerais mieux ma vie que toi crâneuse !" ... Ouais, tout en finesse comme d'hab'. Résultat des courses, je suis aujourd'hui programmeur et concepteur de jeux et elle anesthésiste ... Elle gagne mieux que moi mais j'ai quand même réussi donc fuck, j'ai gagné.

Après mes études en programmation, j'ai rejoint une boite spécialisée dans le game. J'y ai d'ailleurs fait la connaissance de Kanzaki et nous bossons toujours ensemble depuis. Contrairement à d'autre qui ne venaient que parce que c'était leur travail, j'avais l'impression que ce mec avait lui aussi une vraie passion pour le domaine. C'est d'ailleurs pendant de nombreuses conversations qu'on en était même venu à mettre en place un mega concept de Mmorpg. Je kiffais ses idées et j'étais près à parier que notre jeu allait être un succès mais ces con de la direction ne prenaient même pas la peine de nous écouter et croyez-moi, ce n'est pas faute de les avoir harceler ! Quoi qu'il en soit, ces refus catégoriques ne faisaient que me donner encore plus envie de concrétiser le projet. L'esprit de contradiction tout ça ...

Kanzaki l'ignore surement mais la chose qui a définitivement mit le feu au poudre, ce n'était pas simplement les objections de nos supérieurs au sujet d'Hateshinai. Bien que je sois une vraie bille en ce qui concerne les relations humaines j'entretenais une relation avec un mec du département marketing de la boite. Ouais, on avait commencé à se fréquenter le jour où il m'a surpris en train de jouer à un visual novel yaoi sur l'ordi du boulot pendant ma pause mais bref, on s'en fout. Si je reparle de lui c'est surtout parce qu'il était l'une des rares personnes à qui j'avais parlé en détails du projet de Mmo. Là où je m'attendais à un minimum de soutien, ce type ne s'est pas gêné pour m'enfoncer en disant que ça ne marcherait jamais et que je devrais plutôt me concentrer sur de vrais concepts comme celui qui venait d'être voté par la direction peu de temps avant ... J'avais autre chose à foutre que m'investir sur un jeu à la con pompé sur cinquante autres jeux tout aussi cons. Nan mais sérieux, j'suis pas juste là pour faire du fric avec des conneries pixélisées. J'ignore si c'est mon caractère de cochon ou bien l'attachement que j'avais déjà pour Hateshinai qui me fit perdre la tête mais sans attendre, je quitta mon mec sur-le-champ et je parti rejoindre Kanzaki au bureau.

" Mec, on lâche tout et on s'casse faire notre jeu ailleurs ! " avais-balancé en débarquant dans son espace de travail.

Je vous dis pas comment j'ai râler au moment même où, dans le plus grand des calmes, il m'avait envoyé bouler.

Après cet épisode je l'ai harcelé un long moment. Ce qui à la base se limitais à un simple changement de boite se métamorphosa en création de notre propre entreprise et c'est avec beaucoup de courage et d'acharnement que je le fis finalement changer d'avis. A la fin, il semblait même aussi emballer que moi à l'idée de créer ce qui deviendrait par la suite la Shinki corp. Cela dit, notre beau projet failli tomber à l'eau à cause de la compagne de mon collègue. "C'est trop risqué" , "Vous avez aucune garantie", "Et si vous échouez" , "Et notre projet de mariage" , blablabla, ... Tout ça, ça a vraiment failli flinguer Kanzaki et les choses ont empirée quand leur couple s'est cassé la gueule. Il lui a fallu du temps pour s'en remettre et vu mon côté psy très limité j'ai eu du mal à l'aider mais depuis, le bonhomme s'est requinqué et nous avons réussi à bâtir notre société. Et vous savez c'qui est bien aussi ? La béta d'Hateshinai no sekai est dans la place depuis peu !

 
Avatar fictif
► ID IN PROGRESS ◄
Nom — Solis
Sexe — Féminin
Classe — Fighter
Rôle — Tank
Arme principale — Hache à deux mains
Ville de départ — Aether
► CARACTÈRE ◄
Rei est naze en RolePlay et garde relativement le même caractère In-game. Avec plus de patience cela dit.

■ Stratège ■ Volontaire ■ Persévérante ■ Autonome ■ Consciente de ses capacités ■ Sérieuse ■ Méticuleuse ■ Ambitieuse ■ Meneuse

■ Impatiente ■ têtue ■ Prétentieuse ■ Perfectionniste ■ susceptible ■ lunatique 


Physique en bref

Bon, bidouillons un peu dans la création de vava. On a quoi là ? Des persos flashy, des machins difformes ... euh, faudrait peut-être qu'on revoit un peu les avatars aléatoires, c'est vraiment n'imp' ces trucs. Bon tant pis, on va se créer un perso vite fait bien fait.

Première chose, homme ou femme ? J'ai déjà l'idée de la classe que je veux donc ... Bah, va pour une femme. C'est classe les meufs en armures. Bon, pour la taille on va la faire grande, avec une longue chevelure violette et de big boobs. Bah quoi ? Quitte à jouer longtemps avec un perso autant qu'il soit agréable à regarder. Vu que l'armure est déjà personnalisable, je vais me laisser tenter par une bonne tenue en plaque noire et or. Pour un tank c'est le must après tout. Oh tient comme c'est bizarre, la première tenue qu'il me propose est très ouverte sur la poitrine et les jambes. Ce serait tellement cliché de l'accepter voyons ... *Tenue sélectionnée* . Hum... C'est les volants violets à l'avant et à l'arrière de ce qui lui sert de ceinture qui m'ont attiré hein. Oh et puis zut, pour compenser je vais lui mettre une énorme hache à deux mains comme arme principale. J'me demande si c'est vraiment réaliste pour une femme de balancer un truc pareil à la face des ennemis sans se fatiguer mais osef, c'est pour le game. Ah tiens, j'avais oublié qu'il y avait un diadème de plaque et des épaulières assorties à ce set. Bon bah je les ajoute aussi, ça donne du style. Hum ... Elle est presque parfaite, juste le temps de lui rajouter des gants de la même couleur que ses cheveux et de lui trouver un nom. Après plusieurs minutes de recherche au hasard sur le net, je choisis de l'appeler Solis. Bon courage à celui qui trouvera la référence.

Et toi dans tout ça?
Surnom — Rei
Âge — 23 ans
Votre fréquence sur le forum? — Je campe ici H24
Comment vous êtes parvenu jusqu'à ici? — Fonda ~♪
Autre truc à dire? — Je voudrais encore agrandir la fiche, encore, encore et encore ! Mais apparemment les résumés comme ici c'est plus pratique :'D
Provenance de votre/vos avatar(s) — Virus - Dramatical murder & Camilla - Fire emblem conquest

______________________

Rei râle en [#669966] et Solis donne des ordres en [#663366]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rei Mitsutada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hateshinai no Sekai :: Partie administrative :: Création de votre personnage :: Personnages validés-
Sauter vers: