Partagez | 
 

 Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 12
Points : 5
MessageSujet: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Mar 16 Mai - 9:12



Comme d'habitude, le train pour rentrer à la maison était bondé. En même temps tout les étudiants de l'université viennent juste de sortir de leur dernière heure de cours et veulent rentrer chez eux pour profiter du weekend. Seulement pour Ryousuke, le weekend s'annonçait plutôt morose. Une présentation de ses nouveaux travaux à rédiger en anglais pour le début de la semaine prochaine, deux thèses des étudiants à lire et à valider et en plus de ça des papiers à remplir pour justifier le budget alloué pour ses conférences.

Bref c'était mal parti pour jouer un peu ce weekend, même si il mettait les bouchées doubles. Après si il retardait un peu la paperasse, il devrait pouvoir au moins profiter de la nuit de samedi.

Mais en attendant de rentrer chez lui pour se lancer dans le boulot, il n'avait envie que d'une chose : aller à la salle d'arcade pour se défouler sur un bon jeu de combat. Mais où aller ?

La salle d'arcade qu'il fréquentait habituellement était fermée pour rénovations et il n'était pas tellement au courant du niveau des autres présentes dans les alentours. Mais aujourd’hui deux étudiants discutaient devant lui pendant la pause déjeuner et parlaient d’une petite salle à Shinjuku. Après tout pourquoi pas ? L’endroit était bien desservi, pas si loin que ça de chez lui et au pire des cas il pourrait toujours se rabattre sur un petit restaurant avant d’aller travailler si le niveau ne suivait pas à la salle.

Après avoir pris quelques correspondances, le voici dans le quartier, à la recherche de la dite salle. On pouvait vraiment voir que le quartier était affilié aux yakuzas, surtout aux alentours de Kabukichō. Avec sa petite chemise et sa sacoche bandoulière, Ryousuke n’avait pas vraiment l’air à sa place au milieu des bars à hôtesses du coin. Mais peu importe : il la voyait enfin. C’était vraiment une petite salle, sans prétention mais avec des bornes dernier cri. L’endroit avait l’air vivant mais pas trop, juste ce qu’il fallait.

Maintenant il fallait se décider sur quel jeu il allait pouvoir se défouler. Il pensa d’abord se diriger vers le dernier représentant des jeux de combats de Capcom, Street Fighter cinquième du nom, puis il se ravisa vu le monde qui commençait à affluer devant la machine. Il restait Guilty Gear et Tekken. Le choix se présentait à lui : l’univers futuriste de Guilty Gear avec ses personnages au design complètement barré et aux attaques plus impressionnantes les unes que les autres, ou le grand classique de la Playstation qui a lancé la mode des jeux de combats en 3D. Le côté un peu plus spectaculaire de Tekken semblait un peu plus adapté à l’idée de la soirée qu’il envisageait.

Il s'installa sur une machine, empoigna un stick et commença une partie en mode arcade pour essayer de se rappeler des combos. Avec Heihachi Michima, il était impressionnant, sans exagérer. Tous ses combos étaient bien exécutés et l’ordinateur, bien que tenace, ne pouvait pas tenir les assauts incessants de Ryousuke.

Il espérait qu’en montrant autant d’adresse, la personne qui verrait l’écran de l’autre côté de sa borne se sentirait suffisamment à la hauteur pour relever le défi. En espérant que ça allait arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 145
Points : 55
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Mar 16 Mai - 10:22


— Zetsu-sama, merci encore... mais vous êtes sûr que vous ne voulez pas rester ce soir ?

— Oh je t'en prie ! Garde tes Zetsu-sama pour ma mère, moi c'est et ça sera toujours Izaya !


L'homme qui devait avoir la quarantaine soupira avec un air mi-amusé mi-peiné. Le gérant de ce grand bar dont la mère d'Izaya s'occupait depuis quelques années ne semblait pas prendre une ride, et même s'il restait trop à cheval sur les conventions et respects des dialectes pour la jeune femme, il n'en restait pas moins sympathique. Habillée d'une chemise à carreaux jaunes et roses ainsi que d'un short noir et de collants dépareillés, personne ne pouvait deviner à cette heure de la journée qu'Izaya venait de traiter avec des Yakuzas.


Proche de son quartier natale, Izaya avait reçu une commande à porter dans l'un des bars tenu par le clan de sa mère. Une simple visite de courtoisie s'était imposée, et la jeune femme prit la tangente après avoir salué quelques anciens camarades de taverne. Si elle ne dépréciait pas ses passages dans le quartier Kabukicho, elle n'était pas assez idiote pour ne pas saisir les risques qu'elle prenait à rester trop longtemps au même endroit. Une fois à l'extérieur, et avec de la bonne musique dans les oreilles pour se donner un peu de pep's, le soleil commençait à peine à décliner dans le ciel.

Que faire... que faire... Oh ! Mais pourquoi ne pas aller voir le jeune Kabuki-kun à Shinjuku ? ~

Izaya ne reprit pas sa moto et laissa son casque dans le coffre de sa bécane. Un peu de marche à pieds ne lui ferait pas trop de mal ! Après quelques intersections et trois bars à hôtesses, elle finit par tomber sur la petite salle d'arcade qu'elle affectionnait tant. Cela faisait bien quelques années qu'elle n'était pas venu, faute de temps ou juste d'envie. Elle errait sur les bornes de cette salle lors de ses années lycées, où elle avait rencontré celui qui détenait maintenant la boutique de disques juste à côté.  L'enseigne colorée se noyait presque dans l'obscurité factice de la ruelle où elle se situait, mais l'imagerie des jeux-vidéos était respectée ! Sans plus attendre et légèrement excitée de renouer avec un vieil ami qu'était ce lieu, elle traversa les double portes mécaniques pour se retrouver au milieu d'une petite salle déjà bien bondée.

— Oh ! Iza-chan !

A peine rentrée, déjà remarquée ! Izaya tourna son attention vers le petit rouquin aux yeux clairs qui venait de l’interpeller. Tel un félin à l'attaque d'une souris,  ce dernier se jeta au cou de son amie qui n'eut pas le temps de réagir autrement qu'en éclatant de rire.
Le rouquin en question ~ :
 



— Bah tiens, Kabu-kun. Ca m'aurait étonné de pas te croiser !


Les deux amis s'échangèrent quelques banalités de bienvenue et de retrouvailles. Mais très rapidement Izaya nota que Kabuki jetait des coups d’œils dans une direction bien précise. Curieuse, elle suivit les yeux de son ami et aperçut alors le centre d'intérêts de quelques autres joueurs.

— Ah ? Un nouveau joueur ?

— Ouais, et il a l'air d'avoir un niveau monstrueux à Tekken...

Les yeux d'Izaya scintillèrent d'un intérêt tout retrouvé. Kabuki qui comprit rapidement l'intention de la jeune femme s'en retourna à l’accueil, un sourire malin sur les lèvres. Izaya, de son côté, se glissa sans se faire remarquer sur la borne face à celle utilisée par le beau brun. Ce qu'elle aimait par dessus tout dans cette salle et ce depuis des années, était que les bornes connectées n'étaient pas l'une à côté de l'autre mais l'une en face de l'autre ! Ce qui faisait que l'on pouvait proposer un mode versus avec un voisin qu'on ne voyait même pas... cela avait un côté excitant et grisant que la jeune fille appréciait ! Peut-être la personne en face d'elle serait du même avis et attendrait la fin de la partie pour découvrir sa charmante camarade de jeu ?

Quoiqu'il en soit, dès lors qu'elle fut installée, Izaya glissa une pièce dans la machine et actionna la commande pour proposer une partie versus à son compagnon de borne. Ce dernier pourrait accepter ou refuser à n'importe quel moment, aussi la jeune femme en profita pour choisir un personnage qu'elle connaissait bien sur la licence : le fabuleux Sergei Dragunov.

Allez, j'espère que tu accepteras ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Points : 5
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Mer 17 Mai - 8:41


Les gens commençaient à se masser un peu plus autour de la borne où Ryousuke se trouvait. Il faut dire que depuis tout à l’heure, il battait l’ordinateur avec pas mal de facilité. A un moment, un joueur a voulu tenter sa chance contre son Heihachi Michima, mais a vite abandonné au bout d’un seul combat. Il était persuadé qu’il ne trouverait pas d’autres adversaires ce soir quand un autre joueur alla s'installer de l’autre côté de la borne. Malgré sa taille il lui était impossible de vérifier qui était en train de prendre les commandes, mais cela importait peu. Il espérait quand même un challenge plus qu’autre chose, et si il avait rameuté un habitué de la salle avec un bon niveau, c’est tout ce qui comptait pour lui.

L’adversaire venait juste de choisir son personnage Sergei Dragunov. D'après ce que Ryousuke savait de l’histoire dans le jeu, Dragunov était un membre des Spetsnaz, et on le surnomme l’ange blanc de la mort. Bref un personnage de jeu de combat qui claque. Dans le jeu c’est un personnage assez rapide qui est connu pour ses successions de prises qui rappellent le Sambo Commando, l’art martial des forces spéciales du KGB. Même si le personnage que son adversaire avait choisi donnait l'impression d’être un machine à K.O., le sien aussi était impressionnant. Du haut de sa carrure de bodybuilder de 75 ans, Heihachi Michima est le patriarche de la famille principale dans l’histoire du jeu. Président de la compagnie qui organise le tournoi de l’Iron Fist, il l’a déjà gagné plusieurs fois même contre sa propre famille, qu’il déteste au plus haut point. Ses techniques frappent fort et provoquent des éclairs, comme la majeure partie des personnages issus de sa famille.

Le temps qu’il se remémore toutes ces informations sur les personnages du jeu, ce qui en général n’est clairement pas l'intérêt des autres joueurs pour une raison qui échappait à Ryousuke, le combat allait démarrer.

Les deux adversaires se donnaient à fond dès le premier round, au plus grand plaisir de Ryousuke. Les combos étaient exécutés parfaitement, et malgré le fait que l’adversaire était très bon, le premier round revint à Ryousuke. C’était certainement dû au fait qu’il était déjà chaud alors que l’autre joueur venait à peine d’arriver.

Le deuxième round fut remporté par son adversaire, une petite erreur de la part de Ryousuke lui a coûté la moitié de sa barre de vie assez rapidement sans espoir de revenir dans le matchs.

C’était le dernier round, le point culminant du combat, et les deux combattants donnaient le meilleur d’eux mêmes, sous les encouragements des curieux qui étaient venus assister au combat. Finalement, les deux personnages étaient à quelques points de vies de la défaite ou de la victoire. Mais c’est Dragunov qui porta le coup fatal, étant plus rapide et la personne qui le contrôlait un poil plus réactive que Ryousuke.

Malgré sa défaite, il n’en restait pas moins satisfait de ce combat et voulait sa revanche le plus vite possible. Il fit donc le tour de la borne pour saluer son rival. Ou plutôt sa rivale. C’était une fille d’environ le même âge que lui à première vue, une brune aux yeux verts. Il pouvait remarquer qu’elle était grande, même par rapport à lui. Il s’approcha et décida de la complimenter sur sa manière de jouer :

- Wow bien joué ! Moi c’est Ryousuke, j’aimerai pas vraiment partir sur une défaite du coup ça te dit une revanche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 145
Points : 55
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Mer 17 Mai - 11:30


Le jeu gagnait de plus en plus d'intérêt pour la jeune femme. Ainsi son ange blanc de la mort affrontait le patriarche des Michima ! Odieux personnage s'il en était un, Izaya avait toujours un faible pour les vieux salopards. L'affrontement démarra bien vite, et se termina après quelques enchaînements qui attestaient de la maîtrise des deux participants. Elle arqua un sourcil suite à sa première défaite :  cela faisait si longtemps ! Izaya était loin de maîtriser les jeux de combats à la perfection, mais Tekken gardait une place non négligeable dans son cœur. Mais elle jouait plus sur sa vivacité et son excellente mémoire visuelle que sur son expérience de jeu, chose qui ne semblait pas manquer à son adversaire.

Loin de se laisser faire, Izaya prit quelques secondes lors des animations de victoire de Michima pour analyser le jeu de son vis-à-vis. Il connaissait le jeu et s'était probablement bien échauffé avant que la brune n'arrive, mais la fille Zetsu avait plus d'un tour dans son sac. Aussi lors de la deuxième manche, elle adopta un style de jeu bien plus calculé et agressif, là où la première manche était surtout faite pour jauger les capacités de son adversaire. Qui plus est, Dragunov correspondait très bien à une partie dynamique et vive du gameplay. La deuxième manche lui revint en beauté ! Quelques exclamations se faisaient entendre de part et d'autres des deux machines. Izaya notait d'une oreille amusée que chaque joueur avait ses supporters, tout ce petit monde était bien heureux de voir cet affrontement digne d'une finale de salons du jeu-vidéo. Puis, le dernier round. Cette fois-ci tous pouvaient sentir que chaque joueur s'était habitué au style de l'autre, et cherchait la faille qui ferait de la victoire sienne. Les barres de vies descendaient presque de manière équivalente, la pression était à son comble. Izaya jouait à Tekken comme si ses doigts frôlaient avec dextérité les touches multiples d'un piano : quelques secondes plus tard, le coup final était porté. Izaya fut la première à trouver la faille chez son partenaire, mais ce ne fut pas sans mal. Fatiguée mais heureuse, son cœur palpitait comme s'il désirait sauter hors de sa cage thoracique. Autour d'eux, les spectateurs étaient fous, mais quelques applaudissements retentir. Puis les yeux verts d'Izaya croisèrent un regard aux iris noires.

Elle se leva pour saluer son adversaire, mais celui-ci l'avait devancé : Izaya arbora un grand sourire, et un air qui retranscrivait la fierté d'avoir trouvé quelqu'un à sa hauteur. Visiblement, le prénommé Ryousuke avait hâte d'obtenir sa revanche, et c'est dans un éclat de rire que la brune lui répondit.

— J'accepte à condition que le perdant paie un coup à boire à l'autre, Ryousuke ~ je ne sais pas toi mais je meurs de soif... alors que le meilleur gagne !

Elle ponctua sa phrase d'un clin d’œil avant de reprendre place sous les acclamations des gens autour d'eux. Elle qui ne voulait pas se faire remarquer ce soir, c'était raté ! Mais Izaya se sentait bien de s'amuser un peu, alors autant le faire en bonne compagnie. Pour les manches qui allaient suivre, elle choisi un personnage qu'elle connaissait bien mieux et surtout dont elle connaissait l'histoire : un point qui l'intriguait particulièrement dans les jeux de combats étaient les constructions des personnages, choses qui intéressait peu les joueurs la plupart du temps. Ce dernier point était d'ailleurs l'une des raisons principales pour laquelle elle ne passait jamais plus de quelques heures avec le même groupe, pour ne pas risquer se lasser de discussions sans intérêt. Les yeux plein de détermination, Izaya sélectionna Lei Wulong, le bourreau de travail et détective dans la série. Plus jeune, Izaya avait eu un véritable coup de coeur pour ce personnage maladroit et plein d'humour, malgré une inéquation évidente entre le caractère de la joueuse et de son protagoniste. Mais qu'importe ! Elle ne comptait pas se laisser faire... loin de là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Points : 5
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Mer 24 Mai - 6:10


Un verre en jeu ? C'était vraiment pas dans les habitudes de Ryousuke de parier, encore moins avec de l’alcool à la clé. Il n’avait que très peu consommé d’alcool dans sa vie : quelques bières avec des collègues de l’université tout au plus. Mais bon en même temps il avait terriblement envie de continuer à se mesurer à cette fille ! Les gens qui pouvaient lui donner du fil à retordre dans les jeux de combats se faisaient de plus en plus rares avec le temps et il ne laisserai pas passer une occasion pareille.

Pour l’occasion, plus de cadeaux ni de personnages un peu drôles : il allait tout donner pour cette partie et jouer le personnage avec lequel il était le plus fort : Paul Pheonix. Véritable légende du tournoi de l’Iron Fist, il n’a été battu dans l’histoire du jeu que par Kuma et Kazuya Mishima. Il est considéré comme un des combattants les plus coriaces de tout l’univers de Tekken.

Quand à l’aspect gameplay, Paul frappe comme un bûcheron, un seul coup de poing bien placé peut très facilement faire perdre plus d’un quart de sa barre de vie à l’adversaire. Il est rapide, puissant et dispose de quelques combos assez faciles à réaliser une fois entre les bonnes mains.

C’était le personnage le plus entraîné de Ryousuke, et celui avec lequel il prenait ses adversaires vraiment au sérieux. Autant dire que cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas joué !
Cette fille en face, dont il ne connaissait toujours pas le nom d’ailleurs, avait choisi Lei Wulong, l’un des représentant des arts martiaux chinois de la licence. Un personnage un peu compliqué à jouer mais dévastateur entre de bonnes mains.

J’attends de voir maintenant si t’es à la hauteur !

C’est ce que pensait dire Ryousuke, mais le dire à voix haute semblait impossible pour lui. Il était loin de l’image que l’on se faisait de lui sur les jeux en ligne : exubérant, sans cesse à la recherche de la gloire et toujours prêt à lancer des défis. Alors qu’en réalité, il était plutôt discret et réservé.
C’est pour ça qu’il aimait incarner un personnage avec une attitude plus audacieuse, quelqu’un qui avait du charisme, peu importe qu’il soit bon au mauvais. C’était la même chose avec son avatar sur Hateshinai No Sekai, KindD3.

Le temps de penser à tout cela qu’il était déjà l’heure de choisir le champ de bataille qui opposerait son Paul au Lei de la demoiselle. Il était complètement concentré, presque en transe, ignorant les commentaires des spectateurs venus assister à la rencontre, les bruits des autres machines de la salle et même la musique du jeu. Il était prêt.

La première manche était lancée, et Ryousuke se lança dans la bataille de manière plus agressive que le match d’avant, en exécutant directement un des coups qui faisait le plus de dégâts de son personnage : le Demolition Man, un combo qui frappe trois fois l’adversaire et qui fait baisser la barre de vie jusqu’à la moitié, pour peu qu’on arrive à la placer. C’était ce genre de moments à gros risques mais aussi qui offraient de grosses récompenses que Ryousuke appréciait dans les jeux de combats, et aussi ceux que ses adversaires ne voyaient pas venir.

Son pari réussi, l’adversaire se trouvait désormais en difficulté. Malgré cela, il essaya d’attaquer plutôt que de rester sur la défensive. Après une série de combos suivis par un projection, l’écart entre les deux combattants avait sensiblement diminué. Voulant en finir au plus vite, Ryousuke utilisa le coup le plus puissant de l’arsenal de Paul Phoenix, le Death Fist. Ce coup, qui terrorise les joueurs de Tekken qui jouent contre un Paul avec un niveau correct, est considéré pour beaucoup comme l’un des coups les plus injustes de la saga, mais pour Ryousuke, c’était l’exemple parfait de ce qui faisait les jeux de combats : un coup unique, dévastateur, à placer au meilleur moment.

Il gagnait donc ce premier round, non sans mal. Mais maintenant qu’il avait révélé son style de jeu à son adversaire, la suite risquait d’être un peu plus corsée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 145
Points : 55
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Jeu 8 Juin - 14:49

Un bon joueur se démarquait par une poignée de qualités, discernables du commun des mortels de bien des manières. Tout d'abord, sa palette de jeu était aussi variée que possible, et il ne se faisait avoir que rarement par le même coup deux fois. Et même si Izaya se doutait de la supercherie en voyant le choix de son adversaire, elle ne soupçonna pas un seul instant le niveau aussi élevé de son adversaire !

S'il s'était montré être un combattant admirable, le jeu agressif du dénommé Ryousuke parvint à surprendre la jeune femme. Loin de se laisser démonter et emportée par les encouragements des spectateurs, elle céda pourtant le premier round à son adversaire. Dans son corps comme dans sa tête, quelque chose venait de se passer, quelque chose d'étonnant. Pour la première fois depuis longtemps, Izaya vibrait. Elle vibrait de cette envie d'en découdre, de se surpasser, et surtout de s'investir. En un round, elle était passée de la joueuse compétitive qui adorait écraser ses adversaires à une combattante rêvant de gloire et d'affrontements. Peu à peu, elle en oublia la présence des autres clients, la présence même du jeu et des bornes : Izaya avait plongé corps et âme, comme dans une transe brumeuse et pourtant si colorée.

Le deuxième round arriva très vite à sa fin : l'avantage d'un animal caméléon, c'est qu'il s'adaptait vite pour reprendre l'avantage. L'agressivité permanente de demolition man ne parvint pas à bout de Wulong, dont la technicité eut raison des poings d'acier. Mais la partie était loin d'être terminée, et à mesure qu'un sourire heureux se dessinait sur le visage de la brune, le temps et la vie des personnages défilaient. Elle aimait l'excitation qui la prenait aux tripes, cette ambiance de plus en plus électrique autour d'elle. Ils étaient passés dans une autre strate de conscience, en tout cas pouvait-on le deviner à la concentration de la jeune femme. Un point partout ! Le troisième round se termina de la même manière que le second, par une victoire longue et éprouvante d'Izaya, ou plutôt de son personnage.

Une victoire de plus et je remporte la partie ! Il va voir ce que je vaut...


Il était temps de passer aux choses sérieuses. Mais si tout indiquait une victoire imminente de la brune, la quatrième manche ne se passa pas comme prévu. Très vite, le jeu devint plus effréné. Izaya tapait sur ses touches avec une vigueur et une dextérité que personne ne lui connaissait, ses doigts disparaissaient puis réapparaissaient sous les clapotis de la borne et les effets pyrotechniques du jeu. Visuellement, il était fort probable que personne à part les deux joueurs ne comprenne ce qui était en train de se passer. Et pour cause, ils étaient presque au niveau de compétiteurs nationaux... pour peu qu'aucun des deux ne s'y soit intéressé un jour.

Izaya était tendue, crispée, jamais quelqu'un ne lui avait opposé autant de difficulté. Elle qui obtenait systématiquement ce qu'elle désirait... cette fois, c'était plus alambiqué, plus tordu mais aussi plus simple. Désirait-elle la victoire ? Rien de moins sûr. Pour l'instant, elle voulait surtout que cet échange ne s'arrête jamais. Finalement, le joueur du Pheonix remporta la quatrième manche. Puis au bout de 8 longues minutes supplémentaires, il finit par remporter la dernière manche, par un dernier coup magistral contre lequel Izaya ne put rien faire.

Et le constat était là.

— J'ai perdu. murmura-t-elle, pensive.

Elle resta figée un moment. Comment en était-elle arrivée là ? L'incompréhension était le sentiment le plus fort et le plus sincère chez elle à ce moment là. Puis, elle se leva, tranquillement, et vint s'accouder sur la borne de Ryousuke. Elle croisa une jambe sur l'autre, et toisa le garçon avec un air neutre, presque froid. Puis elle se détendit, soupira, et lui adressa un sourire... sincère, pour une fois.

— Honnêtement, si je t'ai défié c'était surtout car j'étais persuadée de gagner une nouvelle fois, et je suis assez mauvaise perdante d'habitude.

Un léger rire s'échappa de ses lèvres rosées, avant qu'elle ne reprenne d'un ton doux mais plus intimiste :

— Mais c'était vraiment agréable de jouer contre toi. Alors c'est avec grand plaisir que je t'offrirais un verre ce soir... si c'est d'accord ?

Elle pencha la tête de côté. Séductrice ? Non : c'était surtout plus simple pour elle de se faire entendre si elle se rapprochait du jeune homme. Elle se redressa, invitant d'un geste de la main Ryousuke à sortir de la salle d'arcade, d'une autre elle salua la foule.

— Au fait, mon nom est Izaya. Enchantée ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Points : 5
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Jeu 13 Juil - 10:41


Ryousuke était à bout de souffle. Le dernier Round contre cette fille semblait l’avoir poussé jusqu’à ses derniers retranchements, comme s’il avait tout à coup atteint une sorte de sixième sens. Pendant les dernières secondes du combat, c’est presque comme si il arrivait à voir les mouvements du personnage de la jeune femme avant qu’ils n’apparaissent à l’écran, lui donnant juste assez de temps pour parer et contre-attaquer. Cette victoire, il était allé la chercher au plus profond de lui-même, poussant sa concentration à ses limites.  Il se sentait pleinement satisfait.

- Honnêtement, si je t'ai défié c'était surtout car j'étais persuadée de gagner une nouvelle fois, et je suis assez mauvaise perdante d'habitude.

C’était sans importance pour lui, victoire ou défaite, du moment que l’adversaire en valait la peine et que le spectacle était au rendez vous, Ryousuke était heureux. Il espérait d’ailleurs que son sourire béat passerait inaperçu. Il remarqua néanmoins celui de son adversaire, qui semblait renvoyer la même image que le sien, quelqu’un qui était content d’avoir trouvé un challenge qui donnerait du sens à sa soirée, à toutes ces heures passées devant un jeu vidéo, à en apprendre tous les secrets et techniques.  

- Mais c'était vraiment agréable de jouer contre toi. Alors c'est avec grand plaisir que je t'offrirais un verre ce soir... si c'est d'accord ?

Il émanait vraiment un atmosphère toute particulière de cette fille, un peu comme si auparavant elle portait une dure carapace et qu’elle venait de l’enlever pour la première fois depuis des semaines. Ryousuke quand à lui avait vraiment hâte d’apprendre à la connaitre d’avantage, de savoir comment une personne aussi similaire que lui pouvait être si différente. Il allait très certainement passer la soirée dehors avec cette fille, ce qui ne lui déplaisait pas du tout.  

- Au fait, mon nom est Izaya. Enchantée ! ~

Il était aux anges. Enfin quelqu’un à qui parler, avec qui partager de vraies discussions, loin du travail et des responsabilités. Il ramassa sa besace sur le sol et se leva, pour se retrouver en face d’Izaya. Du haut de ses 1m85 , il pensait qu’il allait paraitre ridiculement grand à coté de la jeune femme, mais à sa plus grande surprise, il n’y avait qu’une dizaine de centimètres d’écart entre eux. Voir des gens qui n’avaient pas tout le temps l’air de Hobbits rassurait Ryousuke sur sa taille, et lui évitait de complexer.
Maintenant en face de la demoiselle, il avait du mal à dire quoi que ce soit. Son coté timide et réservé reprenait le dessus à vitesse grand V, il fallait absolument qu’il rompe son silence, ou il risquait de la faire flipper.
Il prit alors une grande bouffée d’oxygène et finit enfin par lui répondre

- Enchanté ! Je ne suis pas vraiment du coin du coup j’aurai du mal à choisir un bar. Du coup vu que tu a l’air d’être du coin je te fais confiance. C’est vraiment super de trouver quelqu’un d’aussi sympa que toi et j’aimerai vraiment qu’on passe un bon moment ensemble.

C’était peut être un peu direct. Trop direct. Juste après avoir réalisé ce qu’il venait juste de dire, Ryousuke était devenu rouge de honte et évitait le regard de son adversaire. Il espérait qu’elle ne se faisait pas une mauvaise image de lui.

Il était quand même un peu anxieux à l’idée de boire un verre dans le quartier. Après tout c’était une partie de la ville affiliée aux Yakusas, ça pouvait être assez dangereux d’arriver dans un de leurs établissements sans y être invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 145
Points : 55
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    Sam 22 Juil - 6:59

Izaya découvrit un jeune homme probablement de son âge, un large sourire étiré sur ses fines lèvres. Il était heureux de ce match amical... au moins, cela leur valait un point commun non négligeable ! La jeune femme scrutait de ses yeux verts le moindre mouvement de Ryousuke : elle était curieuse comme une pie. Elle le vit se pencher pour ramasser ses affaires... mais qu'il était grand ! Enfin... pour un japonais tout du moins. Izaya remarqua non sans intérêt la petite lumière dans les yeux du garçons, certainement lorsqu'il constata que la brune n'était pas si petite que ça.

Il sembla hésiter quelques instants, alors que les deux champions d'un soir se toisaient. Izaya était ravie, pour l'une des rares fois en quelques années. Lorsqu'elle entendit la voix un peu timide mais douce de son interlocuteur, elle ne put réprimer un large sourire. Même si la désorientation pouvait être la cause d'une petite gêne latente, le garçon savait parlé, même avec quelques maladresses. Alors que la brune se perdait à le contempler quelques instants de plus, elle finit par hocher de la tête dans un éclat de rire.

— Ce quartier est infesté de Yakuzas ! Bien-sûr qu'on ne va pas rester ici... sans offense Kabu-kun !

Le rouquin leva une main désinvolte, comme habitué au sarcasme de la brune. Celle-ci reporta son attention vers le jeune homme face à elle, elle sautillait presque comme une enfant à Noël, ses longues mèches brunes remuant au gré de ses mouvements. Le teint un peu pâle de Ryousuke arborait une tête plus rosé, elle le trouvait mignon. Mais que pouvait-il se reprocher ?

Ah... ce n'est pas parce qu'on passe notre temps à observer les gens qu'on devient incroyablement empathique ! Je me demande ce qui vient de lui traverser l'esprit...

Elle tourna les talons vers la sortie, accordant un dernier salut de tête au petit gestionnaire de la salle d'arcade. Elle intima Ryousuke à la suivre d'un geste discret de la main. Une chose était certaine, elle ne voulait pas le quitter de suite ! Et la perspective de passer la soirée ensemble ne semblait pas déplaire au jeune homme. Une fois dehors, Izaya huma l'air frais qui lui caressa les joues. C'était si bon ! Après autant d'agitation, la fille Zetsu se sentait comme sortie d'une véritable compétition sportive. Et quelle affaire ! Une douce chaleur envahissait la moindre parcelle de sa peau rafraîchit par l'air. Les lumières du quartier valsaient dans la nuit, dans un ballet joliment orchestré par un rythme muet. Elle se retourna vers le grand brun, un sourire cette fois-ci plus espiègle qu'amical.

— La soirée nous dira si je suis aussi sympathique que tu ne le penses, non ?


Elle accompagna sa remarque d'un petit clin d’œil. Sympathique... sympathique... elle se répéta ce simple mot, prononcé avec autant d'innocence par la personne à ses côtés. Dans sa bouche, cela rendait si différemment. Depuis combien d'années Izaya n'avait pas été traitée de "sympathique" ? Peut-être même était-ce la première fois. Peut-être... non, il y avait eu quelqu'un. Mais cette personne ne côtoyait plus la belle, pour le meilleur comme pour le pire. Perdue dans ses divagations mentales, elle soupira, un sourire tendre sur les lèvres.

— Ca nous ferait marcher un peu mais, ça te dirait qu'on aille jusqu'à Ikebukuro ? On en aurait pour une bonne vingtaine de minutes à pieds je pense. Je connais pas mal d'endroits qui pourrait être sympa pour se poser. Oh, après, si tu n'as pas peur de prendre la moto, j'ai toujours un deuxième casque...


Elle pointa d'un doigt fin une direction, puis une autre. Le choix revenait à Ryousuke, et Izaya se tenait face à lui, sans le presser. Elle avait compris qu'il n'était peut-être pas très à l'aise, et nul besoin de le brusquer. Tout cela se ressentait dans ses gestes et sa manière de se poser près du jeune homme, ni trop loin, ni trop près. L'heure n'était pas à l'intimidation ou à l'observation... mais à aucun moment elle ne détournera le regard de ces jolis yeux noisettes. Dans l'attente, s'il préférait marcher, elle se joindrait à lui avec un plaisir no dissimulé. Sinon, elle l’emmènerait à quelques pas d'ici, près de sa jolie moto noire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu    

Revenir en haut Aller en bas
 
Round One : Fight ( Ft Izaya Zetsu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» Izaya Kida
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hateshinai no Sekai :: Tokyo - Reality [RP] :: Centre ville :: Les salles d'arcade-
Sauter vers: